Actualités
Actualités

Accueil du site > Actualités > Accord CSE de PSA Retail France

Accord CSE de PSA Retail France

mardi 22 mai 2018

Au terme de deux mois de négociation, les organisations syndicales représentatives de PSA Retail France (FO, CGT, CFDT et CGC) ont signé l’accord de mise en place des CSE le 9 mars 2018.

PSA retail est né à la suite de la fusion, le 1er juin 2017, de ses deux filiales de distribution SCA (Société Commerciale Automobile) et SCC (Société Commerciale Citroën), ce qui a permis de regrouper les activités de distribution VN (véhicules neufs), VO (véhicules d’occasion) et pièces des marques Peugeot, Citroën et DS.

Les partenaires sociaux se sont mis d’accord sur 3 points importants :

  • La détermination d’établissements distincts
  • La mise en place de commissions locales Santé Sécurité et des Conditions de travail (CLSSCT) et d’une CSSCT centrale.
  • La création de représentants de proximité.

Les mesures obtenues, non prévues par les dispositions légales, sont notamment :

1- La mise en place de représentants de proximité dans les établissements de plus de 150 salariés et au moins 2 sites (plus de 50 représentants au total).

  • Ils bénéficieront de 90 h de délégation annualisée
  • ils siègeront avec voix consultative à 5 réunions annuelles du CSE ;
  • ils seront en temps de travail effectif dans l’exercice de leur mandat ;
  • ils seront choisis par les organisations syndicales en dehors des membres de CSE et au prorata de la représentativité des organisations syndicales dans les établissements concernés, pour être mis en place par le CSE ;
  • ils seront chargés des réclamations individuelles ou collectives ainsi que de la promotion de la santé, de la sécurité et des conditions de travail dans l’entreprise ;
  • ils bénéficieront des actions de formation en santé, sécurité et conditions de travail prévues par le code du travail.

2- L’instauration de commissions locales de santé, sécurité et conditions de travail dans tous les établissements, quel que soit l’effectif.

  • Leur composition : 3 membres choisis parmi les titulaires du CSE, dont 1 représentant du 2e ou 3e collège
  • Ils exerceront les attributions du CSE en matière de santé, sécurité et conditions de travail par délégation du CSE, à l’exception du recours éventuel à un expert et des attributions consultatives, qui restent la compétence exclusive des CSE d’établissements 
  • Ils se réuniront une fois par trimestre, sauf circonstances exceptionnelles :
  • Les membres bénéficieront de 90 heures de délégation annualisées Ils bénéficieront des actions de formations en santé, sécurité et conditions de travail prévues par le code du travail.

3- 1% de masse salariale brute au bénéfice des activités sociales et culturelles pour tous les établissements de l’entreprise

4- l’engagement d’une ouverture de négociation avant fin avril 2019 pour traiter la question de la VAES (VAE syndicale), eu égard notamment à la limitation à trois mandats successifs dans les CSE.

Accord intégral : https://consultation.avocat.fr/user...

Haut de page | Mentions légales & conditions d’utilisations | Agréments/habilitations | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

© Copyright 2011-2019 CIDUS | Tous droits réservés.
La reproduction, même partielle, des contenus des pages de ce site sans accord préalable est strictement interdite (les citations sont autorisées par le droit français pour commentaires et critiques, tant que ceux-ci y sont strictement concomitants et que sont précisés l’auteur original et le lien Internet vers la page source).